Catégories
Actualités

5 bonnes raisons de passer aux pellets de bois

Nous vivons dans une société où tout va de plus en plus vite, à tel point que notre belle planète commence à fléchir sérieusement. Il est donc temps que chacun pense à une meilleure manière de vivre de façon « eco-friendly ».

Il existe de nombreuses sources d’énergie, mais sont-elles toutes durables et rentables ? Les pellets de bois, sont un substitut écologique peu connu du grand public, mais très efficace pour chauffer sa maison.

La durabilité des pellets

Les granulés de bois sont des substituts au charbon, au mazout et aux bûches de bois. La neutralité en CO2 des pellets de bois est la caractéristique principale de l’aspect durable du produit. Ceux-ci sont livrés sous forme de sacs ou en vrac afin de réduire à zéro l’empreinte écologique.

Certaines marques telles que Icare Pellets mettent un point d’honneur à l’aspect durable de leurs produits. Icare propose des sacs en papier 100 % recyclé afin d’avoir un emballage 100 % non polluant des pellets.

Le contenu énergétique des pellets

Les pellets de bois sont des granulés de sciures et de copeaux de bois compressés qui répand une forte chaleur. En effet, selon la qualité des pellets et de la certification des pellets qui en découle, les pellets de bois dégagent entre 4 et 4,5 MW par tonne d’énergie.

Si nous analysons la marque Proxima Star pellets, nous pouvons observer qu’il s’agit d’une certification DINplus avec des pellets de grande qualité en termes d’énergie libérée (entre 16,5 et 19 MJ/KG), de diamètre (6 mm), de longueur (entre 3,15 et 40 mm), d’humidité (10 %), de durabilité (97,5 %), etc.

Les avantages techniques des pellets

Les pellets de bois sont faciles à utiliser et aujourd’hui, grâce aux nouvelles technologies des poêles à pellets, vous pouvez même tout contrôler à distance. En effet, certains installateurs ont des applications mobile qui vous permet de mettre le poêle en marche et de déterminer quelle chaleur vous souhaitez dégager.

Les pellets prennent également moins de place que les autres produits utilisés dans les poêles traditionnelles. Les pellets sont livrés par sacs d’environ 15kg facilement empilables, par palettes de 66 sacs de pellets ou du pellets en vrac pour ceux qui possèdent un silo.

L’aspect local des pellets

Les pellets de bois sont pour la grande majorité produits et transformés en Belgique. Il s’agit donc d’un pellet 100% belge, qui n’est par ailleurs pas dépendant des marchés financiers comme la plupart des énergies fossiles. Le prix reste donc stable dans le temps.

La conservation des pellets

Les pellets de bois nécessitent un endroit sec pour être entreposés (endroit couvert d’un toit). Il s’agit de l’énergie fossile qui nécessite le moins de place de stockage, car les pellets ont une densité plus importante que les autres substituts aux pellets.

Ce moyen de chauffage est applicable dans les campagnes, mais également dans les villes, à condition de posséder une pièce assez grande pour le stockage des pellets de bois.

Catégories
Actualités

Pas de panique, vous pourrez toujours vous chauffer !

Depuis l’annonce du confinement, on a vue des scènes de panique notamment dans les supermarchés.
Les gens se sont rués sur les pâtes, la farine ou encore les œufs dans le but de faire des réserves dans le cas d’une éventuelle fermeture des magasins.
Chez Palette Pellets nous avons également assisté à une augmentation des commandes de granulés de bois mais rassurez-vous, nous avons toujours les capacités de livrer tout le monde.

Une réaction face à la peur de manquer

Malgré les mesures de confinement annoncées le 17 mars par le gouvernement belge, les supermarchés font partie des établissements autorisées à rester ouverts. Depuis, les rayons des produits de première nécessité sont régulièrement dévalisés par les clients qui ont peur de manquer.

Les industriels et politiques tentent de rassurer la population sur le fait qu’il n’y aura pas de pénurie alimentaire. Pourtant, cela ne semble pas avoir un quelconque effet sur les consommateurs qui continuent de se ruer sur le papier toilette, les pâtes ou encore la farine.

Les magasins sont réapprovisionnés régulièrement mais l’effet de panique pousse les gens à acheter parfois en quantité déraisonnable. C’est cela qui crée la pénurie temporaire dans les rayons des supermarchés.

Pas de pénurie de pellets

Depuis l’arrivée de l’épidémie de COVID-19 en Belgique, nous avons eu une recrudescence des commandes de pellets.

Et pour cause, comme pour l’alimentation, l’effet de panique et la peur de manquer de quoi se chauffer en cette fin d’hiver à pousser les utilisateurs de poêle à granulés à faire des réserves. Là encore, les quantités de pellets commandées sont parfois plus importantes qu’à la normale.

Mais rassurez-vous, nous sommes régulièrement approvisionnés en pellets ce qui nous permet d’honorer toutes nos commandes. Les délais de livraison peuvent être plus longs car les commandes se font plus par internet qu’en magasin. De plus, notre partenaire de transport fait lui aussi face à un afflu de demandes de livraisons.

Malgré cette situation compliquée, nos équipes font le maximum pour vous livrer vos pellets dans les meilleurs délais.

Un impact sur le prix des granulés de bois pour l’année prochaine

Cette épidémie n’impact pas seulement les livraisons de pellets, elle va probablement entraîner une hausse des prix du bois pour l’année prochaine. En effet, nombreuses sont les scieries qui ont cessé de fonctionner. La quantité de granulés produite sera certainement plus faible que les années précédentes. Par conséquent, l’année prochaine les prix des granulés de bois pourraient être plus élevés. Une information qui devrait pousser les consommateurs à faire des stocks à l’avance en prévision d’une hausse des prix.

Catégories
Actualités

La répartition des emplois dans le secteur des énergies renouvelables

Compte tenu de l’urgence du chômage et des problèmes environnementaux, différentes politiques ont été proposées pour créer des emplois dans la transition vers une économie verte.
Onze millions de personnes étaient employées dans les énergies renouvelables dans le monde en 2018 selon la dernière analyse de l’Agence internationale des énergies renouvelables (IRENA).
Voyons en détails comment sont répartis les emplois dans ce secteur.

Un secteur toujours créateur d’emplois

En 2017, c’est plus de 10 millions d’emplois créés dans le secteur des énergies vertes.

Alors que de plus en plus de pays fabriquent, commercialisent et installent des technologies d’énergies renouvelables, le dernier rapport sur les énergies renouvelables et l’emploi – Revue annuelle constate que les emplois dans ce secteur ont atteint leur plus haut niveau malgré une croissance plus lente sur les principaux marchés des énergies alternatives.

La répartition des emplois en Europe

Emplois dans les énergies renouvelables pour l’Europe des 28:

  • Le grand vainqueur reste le secteur des bioénergies avec plus de 700 000 emplois. On note une forte augmentation, + 38,5 %, dans le domaine des traitements de déchets municipaux. + 12,3 % pour les biocarburants et + 3,5 % pour les biomasses solides. Seul le domaine du biogaz perd 5,1 % des emplois.
  • L’emploi dans l’énergie éolienne progresse avec 356 700 emplois soit une augmentation de 15,4 %.
  • Le secteur de la géothermie gagne 26,7 % d’emplois pour atteindre la barre des 10 900 emplois.
  • L’hydroénergie, le photovoltaïque et les pompes à chaleur sont en net recul avec respectivement -6,9 %, -9,8 % et -23,1 %.

Un impact mondial

La diversification de la chaîne d’approvisionnement en énergies renouvelables modifie l’empreinte géographique du secteur.
Jusqu’à présent, les industries des énergies renouvelables sont restées relativement concentrées sur une poignée de marchés importants, tels que la Chine, les États-Unis et l’Union européenne.

Au-delà des objectifs climatiques, les gouvernements accordent la priorité aux énergies propres en tant que moteur de la croissance économique pauvre en carbone, en reconnaissance des nombreuses opportunités d’emploi créées par la transition vers les énergies renouvelables.

Les énergies renouvelables respectent tous les principaux piliers du développement durable -environnemental, économique et social.
Alors que la transformation mondiale de l’énergie prend de l’ampleur, cette dimension de l’emploi renforce l’aspect social du développement durable et fournit une autre raison pour les pays de s’engager dans les ressources renouvelables.

Catégories
Actualités

Le zéro déchets

L’environnement

Le recyclage fait depuis bien longtemps partie de nos vies quotidiennes. Que ce soit à la maison, au travail, dans la rue ; on recycle. De plus en plus de gens font des efforts et évitent de surconsommer.

Mais est-ce suffisant, à l’heure ou notre planète est surpeuplée et surexploitée ? Non. C’est la raison pour laquelle de plus en plus de ménages, sensibilisés, adaptent le mode de vie « zéro déchets » ou tentent du moins de s’en rapprocher.

Qu’est-ce que le zéro déchets

« Le meilleur déchet, c’est celui qu’on ne produit pas »

Contrairement au recyclage, le principe du « zéro déchet » (ou encore « zero waste » en anglais) cible la source du problème : la surproduction. De plus en plus de géants s’y mettent, encourageant les plus petits à les suivre. McDonald’s, par exemple, a mis fin à la paille en plastique au profit de la paille en carton recyclé.

L’Allemagne essaie quant à elle de réduire sa consommation de gobelets a café en plastique, qui avoisine les 3 milliards de pièces non-recyclables chaque année.

Le « zéro déchets » ou réduire ses déchets pour la planète : Refuser ce dont on n’a pas besoin. Réduire ce dont on a besoin mais que l’on ne peut refuser. Réutiliser au maximum ce qui peut l’être. Recycler tout ce qui est recyclable. Composter tout le reste.

Les sacs en plastique :

Proxima Star propose des produits qui visent à aider le citoyen à réduire sa pollution quotidienne. En effet, les pellets sont une alternative très intéressante tant au niveau écologique qu’au niveau financier aux autres moyens plus conventionnels de se chauffer, surtout à long terme. Mais comme dit le dicton ; « il ne faut jamais se reposer sur ses acquis ».

Le plastique fait polémique. Dans le monde, on parle d’un chiffre invraisemblable de 5.000 milliards de sacs en plastique qui apparaissent chaque année.

C’est pour cette raison que l’entreprise a décidé d’élargir sa gamme en proposant les pellets Proxima Star dans des sacs en carton recyclé.

En effet, le sac en plastique à l’avantage de conserver au sec vos pellets si vous les stockez dans un endroit humide et l’humidité est un danger pour la qualité de notre produit, ce qui explique pourquoi nous ne pouvons, pour l’instant, retirer ce type de sac de notre gamme.

Nous restons néanmoins convaincus que le sac en carton sera bien accueilli par nos clients stockant leurs pellets au sec et étant soucieux de l’environnement.