skip to Main Content

Comment bien régler son poêle à pellets ?

regler-poele-pellets-1920

Un poêle à pellets est un excellent investissement, tant au niveau financier qu’au niveau écologique. En effet, le pellet représente un combustible renouvelable et durable. Cependant, vous devez veillez à ce que votre poêle soit réglé de façon optimale, afin d’en tirer le plus grand bénéfice et faire des économies par la même occasion.

Régler le débit de granulés

Commencez par vérifier si votre poêle se règle de façon automatique ou si les réglages se font manuellement. Vous trouverez l’information dans le mode d’emploi ou alors vous pourrez demander à votre installateur professionnel. Souvent les paramètres de base suffisent pour une utilisation normale dans une maison familiale. Cependant, mieux vaut vérifier que cela soit votre cas afin d’éviter les mauvaises surprises par la suite.

Plusieurs choses doivent être prises en compte pour que votre poêle soit au top de sa forme. Pensez aux horaires de fonctionnement de votre poêle et ajustez celles-ci pour qu’elles correspondent aux moments d’occupation des lieux. Autrement votre appareil chauffera inutilement.
Un deuxième paramètre important est le débit de pellets, c’est-à-dire la vitesse à laquelle le combustible est alimenté dans le brasier. Si ce débit est trp élevé, vous perdrez de l’argent à cause de la surconsommation de combustible ! Comme le combustible se déplace grâce à une vis sans fin, une ventilation supérieur ou égale au débit de granulés s’adapte le mieux pour obtenir une consommation raisonnable. Vous éviterez ainsi de dépenser de l’argent de façon inutile en surconsommant du combustible.

Régler la qualité d’air de combustion

Vous pourrez également régler le débit d’air d’entrée, qui est d’une importance particulière si vous habitez en zone venteuse. Vous devez assurer que le ventilateur d’extraction des fumées tourne plus lentement, ce qui permettra aux granulés de bois de brûler moins vite comme le poêle bénéficie de moins d’air de combustion. L’accélération de ce débit va à son tour augmenter la vitesse de combustion des pellets. Vous saurez le déterminer en observant votre poêle. En effet, si vos pellets ne bougent pas beaucoup lors de leur combustion, votre poêle est bien réglé.

Pour aller plus loin…

Vous pouvez également sous-alimenter votre brasier légèrement, ceci vous donnera plus de braises et moins de flammes vives, une solution qui vous permettra de consommer moins.
N’oubliez pas non plus, que chaque degré de chauffe supplémentaire peut engendrer une hausse de 7% sur votre facture d’énergie. Pensez-y lorsque vous réglez la température de chauffe chez vous !

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Back To Top