skip to Main Content

Chaudière ou poêle à pellets ?

Vous avez opté pour vous chauffer avec des pellets, mais vous hésitez entre une chaudière ou un poêle à pellets ? Afin de faire le bon choix, tout dépendra de l’investissement que vous voulez fournir ainsi que des installations déjà existantes chez vous. Il convient également de noter que les poêles sont plus courants que les chaudières.

Les poêles à pellets

Les poêles à pellets ont en règle général une puissance pouvant aller jusqu’à 15 kW et peuvent stocker entre 25 et 40 kg de granulés. Grace à la taille considérable de leur réservoir, ces poêles disposent d’une autonomie de plusieurs heures voire même plusieurs jours, tout dépend évidemment de la taille du réservoir ainsi que de la demande de chaleur. Les poêles sont faciles d’utilisation ; ils sont en effet complètement automatiques car les pellets se déplacent du réservoir au foyer via une vis sans fin. Les granulés se vendent par sacs de 15 kg.

En ce qui concerne le prix ; les prix varient fortement, de 2500 à 6000 € en fonction de la puissance du poêle. Il faut également compter entre 1200€ et 2000 € pour le tubage de son cheminée. Les poêles ont un rendement très élevé se situant entre 80% et 90%.

Les chaudières à granulés (pellets)

Les chaudières à pellets sont à peu près aussi grandes que les chaudières à mazout et sont dotées d’une puissance allant de 10 à 100 kW. Elles sont liées au chauffage central et peuvent même produire de l’eau chaude.

Tout comme les poêles, les chaudières fonctionnent de façon automatique en amenant les pellets du réservoir au foyer à l’aide d’une vis sans fin. Les pellets peuvent également se déplacer grâce à un système d’aspiration.

Le stockage des pellets

Concernant le stockage des pellets, un réservoir (cave, silo enterré ou autre) est prévu à cet effet et souvent une partie de la cave est murée pour ceci. Dans d’autres cas, il peut s’agir de silos démontables en acier ou en tissu, placés dans la cave ou encore de silos enterrés en polymère. Normalement il ne faut pas plus de 8 m³ pour une saison complète de chauffage, dans le cadre d’une maison familiale isolée comme il faut.

Les chaudières ont un rendement de 75% à 95%. Comme les pellets produisent très peu de cendres, le cendrier doit être vidé seulement tous les 2 – 3 mois.

Le prix de l’installation

Dernier point, le prix ; en fonction de la puissance, il varie entre 5000€ et 13 000€ hors frais d’installation.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Back To Top